Le Clos Landar

  Après son mariage avec Jeanne Julie LANDAR, le jeune couple s’installe au Clos Landar, à l’Arbresle. Le Maître se rend à Lyon pour assurer les séances du 35 rue Tête d’Or, et travailler dans ses laboratoires. Il visite les nécessiteux. Il soulage la détresse humaine, mais après sa dure journée, il trouve le réconfort dans ce havre de paix. Victoire, sa fille, et son épouse l’y attendent. On accède à cette grande bâtisse par une longue allée de platanes. Une terrasse ombragée de peupliers domine l’ancienne voie du Bourbonnais.

La vie est agréable. La famille est unie et le Maître veille à ce que ses patients ne viennent pas en ces lieux qu’Il souhaite préserver, et réserver aux siens et à ses seuls amis. Mais, c’est peine perdue. Ils viennent le harceler. Les jours de fête et les week-ends, ils attendent dans la cour de la ferme attenante à la propriété, que le Maître les reçoive dans son laboratoire.

Aussi, lorsque enfin il est seul, dans le silence de la nuit, pour se ressourcer et savourer pleinement le lieu et les moments de plénitude qu’il offre, le Maître aime à se promener dans le parc entourant la maison. Ses pas le mènent au fond de la propriété, près de l'étang.…Là, Il se recueille, et Il prie….

Photos d'intérieur et d'extérieur du Clos landar à L'Arbresle. Certaines sont d'époque et d'autres datent de 2005 et 2010

Tous droits reservés - Association Maitre Philippe 2018

Association Maitre Philippe

Vous voyez une version text de ce site.

Pour voir la vrai version complète, merci d'installer Adobe Flash Player et assurez-vous que JavaScript est activé sur votre navigateur.

Besoin d'aide ? vérifier la conditions requises.

Installer Flash Player